Rick et Morty (Saisons 1 et 2)

Fiche:

TITRE ORIGINAL : Rick et Morty
ANNÉE DE DIFFUSION : 2013-2014
STUDIO :
GENRES : SCIENCE-FICTION / AVENTURE / COMEDIE
AUTEUR :Dan Harmon / Justin Roiland
DURÉE : 21 épisodes de 22 minutes

 

Synopsis:
Rick est un scientifique âgé et déséquilibré qui a récemment renoué avec sa famille. Il passe le plus clair de son temps à entraîner son petit-fils Morty dans des aventures extraordinaires et dangereuses, à travers l’espace et dans des univers parallèles. Ajoutés à la vie de famille déjà instable de Morty, ces événements n’amènent qu’un surcroît de stress pour Morty, à la maison et au collège.


Critique:

Screen-Shot-2015-07-01-at-11.01.08-AM1

Graphisme:
Des les premières secondes du pilote, on sent que Rick et Morty ne sera pas une de ces séries avec une graphisme super clean et très travaillé, ce genre de série qui veut nous en mettre plein la vue par une direction artistique vue 1000x mais qui continue à nous provoquer des orgasmes car on trouve ça beau.
Non, on sent direct ce coté sale, crade et vulgaire qui est annoncé par ces yeux rond comme des billes, ces dents bien espacées et surtout ce filet de bave (ou de vomit, oui je me suis quand même posée la question durant de bonnes minutes avant de me dire que je préférais que ça soit de la bave) pendant à la bouche de Rick le tout mélangé à un character design qui pourrait se dire « minimaliste » ou « enfantin ».
Bref, rien que par son design, la série annonce déjà la couleur. On peut donc dire que sa direction artistique est parfaitement raccord avec l’univers de la série mais attention, cela n’empêche pas l’univers de la série d’être très riche et super bien foutu! Bien au contraire!

Animation:
L’animation de la 1ère saison (et surtout du pilote j’ai trouvé) n’est pas forcement la meilleure de tous les temps. Cependant, elle gagne qualité avec le temps et s’améliore avec la saison 2.

Scénario:
Toute la force de Rick et Morty réside clairement dans son scénario. Loin des thèmes triviaux de la vie de tous les jours, on se retrouve à vivre des histoires totalement perchées dans d’autres univers, des dimensions parallèles et malgré le coté épisode « one shot », le série garde un esprit linéaire.
De plus, les personnages sont bien travaillés aussi bien du point de vue de leur caractère que de leur relation entre eux. Ainsi ici on ne se retrouve pas par exemple dans le stéréotype frère/ sœur se détestant juste pour se détester ou par rivalité. Les personnages sont tous liés les uns aux autres d’une manière qui leur est propre.
De la même manière cette animé réussi à nous faire s’attacher au personnage malgré leurs défauts, même Rick qui est tout de même dépeint aux premier abord comme un sombre connard.


Pour qui?

Rick et Morty est selon moi à mettre dans la lignée des animés comme South Park, un animé destiné à un public plutôt mature, qui fera marrer les ados et à ne pas montrer à un public trop jeune.

Note: 18,5
Un très bon animé, à coté duquel il est dommage de passer, et qui je l’espère saura garder sa créativité aux fil des saisons (une saison 3 a été annoncé).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *